Un œil noir te regarde

DSCN0373Tu me regardes et je te regarde.

Je te parle et tu ne me comprends pas.

Tu ne me parles pas et je te comprends.

Tu viens te rouler en boule et tu rêves au jardin où je travaille.

Je te fais un beau petit coin pour toi seul, et plutôt tu prends ma place.

Tu m’horripiles et je te dis « Poussinet ».

C’est drôle, ne serais-tu pas une femme

par hasard ?

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s