Potager en détresse

DSCN0423Mon potager reste désespérément vide. Et j’en ai encore jusque mi-mai avant de pouvoir y faire quelque chose de sérieux, selon la médecine.

Il est vrai que dans cette région, les plantes sensibles au gel ne peuvent pas être plantées en pleine terre avant la mi-mai justement. Il y a en effet chaque année une période de quelques jours de gel nocturne à ce moment de l’année. Tout n’est donc pas perdu.

DSCN0424Il y a quand même quelques laitues. Je les plante toujours en collerettes anti-limaces. Depuis une dizaine d’années que j’utilise ces collerettes, je ne peux qu’en être satisfait. Mais en jardinage comme ailleurs, il n’y a pas de miracle.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s