Triste fin

Un oiseau (je pense une grive) s’est planté sur une de mes fenêtres. Il n’aura pas l’occasion de fêter le nouvel-an. Ce genre d’accident se produit quand la luminosité est telle que la vitre se comporte comme un miroir qui leurre l’oiseau. Le plus souvent ils sont simplement assommés, mais pas cette fois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s