Oignons de garde

Malgré des attaques de mouches de l’oignon et la sécheresse de l’été, ma récolte d’oignons de garde est potable (13 kg au lieu de 15 kg habituellement, à partir de 500 gr de petits bulbes à planter). A voir si la conservation sera bonne car les traces laissées par les larves de la mouche peuvent induire des départs de pourriture. C’est pourquoi j’ai laissé les oignons quelques semaines dans le fruitier extérieur avant de les mettre en cave, j’ai alors vérifié chaque bulbe et enlevé les dernières peaux mortes en surplus.