Oignons de garde

Malgré des attaques de mouches de l’oignon et la sécheresse de l’été, ma récolte d’oignons de garde est potable (13 kg au lieu de 15 kg habituellement, à partir de 500 gr de petits bulbes à planter). A voir si la conservation sera bonne car les traces laissées par les larves de la mouche peuvent induire des départs de pourriture. C’est pourquoi j’ai laissé les oignons quelques semaines dans le fruitier extérieur avant de les mettre en cave, j’ai alors vérifié chaque bulbe et enlevé les dernières peaux mortes en surplus.

Floraison de Butternut

Il a plu tout ce weekend (au moins 70l/m²). Après plusieurs semaines de sécheresse et la canicule, ça a fait grand bien au jardin. Du coup, c’est quelques dizaines de fleurs qui se sont épanouies ce matin sur les Butternuts. Espérons qu’elles fructifieront, jusqu’à présent je n’ai que 3 fruits bien formés sur 2 plants (j’en ai eu 12 par plant l’année passée), les autres ont avorté je suppose à cause de la sécheresse. Parmi celles-ci il y a pas mal de fleurs mâles qui avaient cruellement fait défaut jusqu’à présent.

Petits pois

La récolte de mes petits pois se termine. C’est une espèce hâtive demi-naine à grains ronds et lisses. Le rendement a été de 300 gr par mètre semé, ce qui est dans ma norme pour ce type de pois. Je vois que les agriculteurs sont eux aussi en pleine récolte sur les champs dans ma région. Le petit pois est un des légumes qui tient le mieux à la congélation, moyennant un blanchiment de 1 à 2 minutes dans l’eau en ébullition. Il est facile d’en faire des paquets correspondants à 1 repas.