En ce temps de carnavals …

La fille au soleil

Il y avait une fille,
Et il y avait un soleil.
La fille regardait par un masque de regards lointains.
Le soleil se tournait vers la fille,
Et il l’entourait de ses mille et un lumens.
La fille devenait couleur soleil.
Et ainsi ils ne formaient plus qu’un seul et même personnage carnavalesque.
Et il assombrissait la multitude des Arlequins.