Conservation de noix

Les corneilles adorent les noix. Chaque matin j’en vois l’une ou l’autre se poser au sommet de mon noyer pour y prélever sa noix quotidienne. Mais elles ne les mangent pas toujours tout de suite, souvent elles les cachent dans des endroits protégés. C’est ainsi que chaque année j’en retrouve fichées dans des trous de sorties des campagnols dans ma pelouse. Ces noix sont alors parfaitement conservées.

C’est ce qui m’a donné l’idée d’essayer la conservation dans un de mes petits silos de conservation de carottes. Elles y seront noyées dans une couche de sable de rivière. Le pot est quant à lui recouvert d’un carrelage.

On verra bien DSCN0011le résultat au printemps.

 

Récolte de patates

Ma récolte de patates n’est vraiment pas bonne. Non seulement il n’y en a pas beaucoup, mais elles sont le plus souvent toutes petites et mal foutues.

La sécheresse de cette année a d’abord créé un arrêt de végétation, puis un regain à l’occasion d’une faible pluie.

Elles ont été d’autant plus sensibles que je n’ai pas pu les planter avant la mi-mai, alors que je les plante plutôt en 2ème quinzaine de mars d’habitude. Une plantation plus hâtive leur aurait permis d’être mieux enracinées lors du début de DSCN9990la sécheresse.

Cosmos géant

non, ce n’est pas un sapin. C’est juste un cosmos qui n’aurait pas dû dépasser les 70 cm si je peux en croire les indications du sachet de semence. Il a suffi à lui seul pour emplir le bac du broyeur.

Apparemment, la forte sécheresse de cette année a été plutôt profitable aux cosmos. Voilà en tous cas un bon apport à mon compost.

DSCN9999