Aubriétia

Les aubriétias forment de beaux tapis fleuris. Dommage qu’après la floraison ces plantes perdent tellement de leur superbe. Il faut arracher les parties séchées en attendant la repousse l’année suivante. C’est une de ces plantes qui se dissémine facilement par semis naturel. Au départ il y avait des plants bleu foncé et rouge bordeaux uniquement. J’en ai maintenant de toutes les nuances de bleu et de rose, apparemment il se fait de nombreux croisements naturels.

Séparation de bulbes de dahlias

J’ai fait la séparation d’un tubercule de dahlia pompon récupéré de l’année dernière. Il faut prévoir un couteau bien tranchant. En effet, les parties lignifiées du dahlia sont vraiment dures, et plus le couteau coupe bien, plus les coupes seront nettes. je pensais ne faire que deux nouvelles plantes, mais en décortiquant le bulbe de départ, des rejets sont apparus. De cette façon, j’ai finalement pu faire trois nouveaux plants. Ce n’est pas forcément partie gagnée, il faut maintenant que la pourriture ne s’installe pas au niveau des coupes. Pour cela, il est important aussi d’enlever tout ce qui semble en mauvais état (sous-bulbes endommagés ou d’aspect bizarre, racines effilochées, etc.).

Violettes

Chaque année, ma pelouse se pare de violettes qui viennent de je ne sais où, je n’en ai jamais planté ni semé. Cette année, c’est la variété blanche qui domine au contraire des années précédentes où c’était la variété bleue. Et j’en retrouve de plus en plus dans des endroits qui en étaient exempts l’année dernière. Il paraît que les fourmis sont parfois des agents de dispersement de graines dans les pelouses.