Etat des premiers semis.

Voilà où en sont mes premiers semis pour le moment. De mes propres semences, il y a des tomates, de primevères auricules, des lupins bleus et des gerbéras nains rouges. De semences externes, il y a des pavots doubles, des roses trémières et des godetias à fleurs d’azalée. Tout ça se trouve hors gel dans une mini-serre dans la serre principale. Pour ce qui est de mes œillets chabauds géants, ils sont maintenant dans la serre sans autre protection et ont déjà de belles premières feuilles.

Reproduction de gerbéras

Les plants de gerbéra que j’avais constitués l’automne dernier à partir de la division d’un plant existant commencent à sortir soit des feuilles, soit des boutons floraux. Pour le moment, il y a 6 plants qui s’éveillent sur les 8 constitués au départ. Tout ça a passé l’hiver dans la serre froide sans chauffage, avec quelques nuits de gel à – 5°C. Apparemment, les gerbéras sont plus rustiques qu’on imagine parfois.

Semis de gerbéras

J’ai récupéré 5 plants d’un semis de gerbéras réalisé à partir de mes semences récoltées l’année dernière. Ca ne me fait qu’un taux de réussite de +/- 50%. La difficulté avec les semences de gerbéra, ce n’est pas de les récolter, il suffit de laisser sécher la fleur et de prélever les semences. La difficulté est qu’il faut trier les semences stériles (elles sont toute fines comme des mini clous) et les valables (elles sont un peu oblongues). Ce n’est un travail difficile en soi mais c’est un fameux travail de patience.