Choysia

La plantation du jour : deux choysias (orangers du Mexique). Je me suis laissé inspiré par de beaux exemplaires vus en Bretagne, les voyages forment les jardiniers. Mais ici ce sera une sorte de pari. Jusqu’à présent je les ai perdus à l’occasion de nuits de gel prononcé. Pour changer je les ai planté côté ouest de la maison plutôt que côté est. Je suppose que ça aidera. A l’arrière des choysias, c’est un rosier grimpant rouge foncé planté l’automne dernier. Je compte le laisser aussi libre que possible pour qu’il s’étale naturellement aussi bien en largeur qu’en hauteur. La limite sera que l’on puisse encore passer sans se faire accrocher dans des épines.

Plantations du jour

Les plantations d’hier : une centaine de poireaux en extérieur et deux tomates cerises dans la serre. Les plants de tomates qu’on trouve sur les marchés sont nettement plus avancés que les miens. C’est pour avoir quelques tomates très tôt que j’en plante deux exemplaires. Les miennes sont par ailleurs de meilleure qualité et je les planterai par après pour avoir des tomates vers la mi-juillet.

Plantation de brocolis

Plantation de brocolis sous voile anti-insectes aujourd’hui. Ce voile empêche le passage des papillons (piérides et noctuelles notamment), mais aussi de la trop présente mouche du chou. Les arceaux de support sont en tubes électriques rigides de 20 mm (largeur de 45 cm et hauteur de +/- 70 cm, ils sont placées à une distance de 35 cm). Un inconvénient : en cas de tempête, il faut s’attendre à devoir recommencer le montage. C’est le moyen le plus efficace que j’ai trouvé jusqu’à présent, hormis les pesticides que je n’emploie pas.

Semis

Journée plantations et semis hier : échalottes, oignons, carottes et scorsonères. J’ai fait le test de semis de carottes multicolores on verra si c’est vraiment attractif à la cuisine.

Les longs bambous sont là pour dissuader les chats de venir gratter les surfaces plantées. Les treillis en toit au dessus des lignes protègent des chats mais aussi des oiseaux. Sous le tunnel, il y a un semis de carottes de mi-février mais qui ne vient pas bien, c’était vraiment trop tôt. Et dans les collerettes, il y a un semis de laitues pommées.

Laitues à faucher

J’ai planté en pleine terre dans ma serre les laitues à faucher semées fin décembre (12 plants). Pour faciliter l’arrosage toujours nécessaire en serre, j’ai placé des petits pots enterrés entre les plants.

C’est sans doute trop tôt car l’hiver n’est pas fini et des gels sévères sont toujours à craindre. Mais comme les plants commençaient à végéter dans leurs petits pots et qu’on annonce des températures positives pour quelques jours, j’ai préféré prendre le risque. De toute façon, j’ai en même temps refait un semis en caissette pour la prochaine plantation.