Poires

Voilà le dégât le plus fréquent sur mes poires : une guêpe creuse une petite cavité systématiquement au pied de la queue et la pourriture s’y installe très vite. Ces attaques de guêpes se font alors même que les poires sont loin d’être mûres, et elles ne consomment pas plus de la poire, préférant aller sur une autre. Il y en a tellement que je cueille les poires restantes pour les mettre à l’abri et les laisser mûrir hors arbre.

Moniliose

Le moindre trou dans la peau de mes poires et de mes pommes (une simple morsure de guêpe par exemple) se traduit tout de suite par une attaque de moniliose. C’est une maladie cryptogamique qui se caractérise par l’apparition de lignes concentriques de point blanc sur fond brun de pourrissement. Pas facile de se débarrasser de cette maladie une fois que l’arbre l’a portée.